Please update your Flash Player to view content.

Histoire

p87-2-el-01-0064-rAutrefois désignée sous le nom de La Petite Rivière-Bleue, la première colonie de Saint-Elzéar comptait initialement quatre familles pionnières dont la première est celle de Jean Deschênes qui s'est établie sur le chemin du 4e rang (aujourd'hui le rang Paradis) en 1885. Dès le début, le territoire est exploité sur les plans agricole et forestier par des colons de Saint-Louis-du-Ha! Ha! et des industriels. Les premiers résidents permanents exploiteront aussi leurs terres. Quelques scieries se sont développées par la suite. Dès 1895, une institutrice enseignera aux enfants de la nouvelle colonie alors que la première école ouvre ses portes à l'été 1903.

La municipalité doit sont nom au curé Elzéar-Joseph Roy , curé de Saint-Louis du- Ha! Ha! venu dire la messe dans la colonie de la Petite Rivière-Bleue à partir de 1909. Suite à plusieurs requêtes des colons, la paroisse de Saint-Elzéar sera enfin fondée en 1931, date du décret d'érection canonique. La chapelle initiale érigée en 1932 dans le 4e rang sera agrandie par la suite. Les travaux furent terminés en 1939 mais, en mai 1950, un incendie dévastateur la détruira. Une nouvelle église sera reconstruite au rang 3 (Chemin Principal). Ce changement aura d'importants impacts pour la communauté. Par la suite, certains services seront déplacés tels le service de poste et la caisse populaire. De plus, certains commerces disparaîtront progressivement : la fromagerie, la boutique de forge, le magasin du village et la cordonnerie.

CouvertLivre

Pour en savoir plus sur l'histoire de Saint-Elzéar et les familles qui l'ont habitée, consultez le livre : De la Petite Rivière-Bleue à Saint-Elzéar-de-Témiscouata, D'un rang à l'autre, 1885 - 2007. Il est disponible à la bibliothèque municipale et en vente au bureau municipal :

Bureau municipal de Saint-Elzéar Denise Dubé directrice, 209 rue de l'église 418-854-7690. admin@saintelzear.ca

p27-2-el-08-0051-r

 
 
Conception : Webetic.com
Photos : Alain Tardif, maître photographe, Réjean Deschênes, Marc-André Villeneuve, Claude Bourgoin.
Merci aux diverses autres sources.